29 mai 2016

OOTD #46 Black is still the new black


Mboté mes bénés!
J'espère que vous allez bien, de mon côté tout va bien!
Les températures remontent en flèche même si avec elles suivent de nombreuses averses....bref je ne suis pas miss météo alors j'arrête ahaha!
Comme vous le savez déjà je suis une grande perche immense de 1m78 aux jambes interminables avec le temps j'ai appris à composer avec ma taille et mes immenses gambettes ce qui n'est pas toujours facile au quotidien...surtout au niveau des vêtements...quelle galère pour trouver des jeans ou des pantalons parfaitement ajustés.

Encore plus lorsque on est comme moi très exigeante au niveau de la coupe qui doit être très près du corps...oui mes bénés je fait partie de cette catégorie de filles qui aiment être torturées par leurs vêtements être compressées jusqu'à la suffocation.. oui moi c'est çà que j'aime et alors!
tant bien que mal j'arrive à trouver des pépites ici et là.
Il y a deux semaines environ j'ai fait un petit tour chez ZARA  j'avais besoin de nouveau jean en ce moment la mode destroy-chic (hum néologisme) fait son retour!
C'est simple on voit des trous partout sur les jeans les jupes les t-shirts..
Avant je n'aimait pas beaucoup çà mais maintenant je ne suis plus aussi sévère avec ces trous et ces fils pendants la!

Justement je suis même tombée sur le charme d'un jean taille-basse (i know i know ce n'est pas mon genre..je suis désolée taille-haute pardonne moi oh)
Mais super canon avec des déchirures sur les genoux et déchiré sur l'ourlet du bas canon et super moulant assez stretch mais le maintien est canon je dirais même amincissant!
J'ai craquée sur la couleur bleu profond et le prix aussi a 19,99 euros il fait partie des basiques chez ZARA du coup je suis retournée jeudi le reprendre en noir.
Sauf que bizarrement en noir il est assez taille haute ce qui n'est pas pour me déplaire et c'est avec lui que j'ai composé ce look total noir si simple et féminin à la fois avec ses petites sandales a brides de chez newlook qui fond des gambettes de folie les filles! Elles allongent vraiment la silhouette, effet minceur garantie!
Le tout mixé avec un top basique de chez H&M et mon petit perfecto!

So trêves de palabres je vais vous laisser checker le look en image mes bénés!
J'espère qu'il vous plaira et vous donnera envie d'aller voir ces petits pantalons magiques de plus près (promis je ne suis pas sponsorisée par ZARA)

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à me rejoindre sur Instagram (that_bantu_lady)
J'allais oublier que dieu me pardonne (BONNE FETE A TOUTES LES MAMANS)
Ba mama nionso tout oyé c'est votre journée!
Et clin d'œil nous allons nous quitter avec le hit "I got it from my mama"

Bisous sucrés, Love Euloria








Débardeur: H&M
Jean: ZARA
Perfecto: PRIMARK
Sandales: NEWLOOK




18 mai 2016

Alerte Rouge!? add a touch of red in your wardrobe

Mboté mes bénés!
J'espère que vous allez bien moi çà va super!
Je vous retrouve aujourd'hui dans un article non pas pour vous parler d'une de mes tenues ni d'un de mes savons ou de mes éternels RAL...
Non je reviens aujourd'hui pour vous parler d'une couleur... (hum toute cette mise en jambe pour parler couleur primaire...I know I know)
Mais c'était plus fort que moi l'autre jour en enfilant mon nouveau body Rouge vif de chez Bershka j'ai comme eu une prémonition (durant une fraction de seconde je me suis retrouvée dans la peau de Phénomène Raven)
Et là je me suis dit ou plutôt j'ai ressentie que le rouge serait la couleur Fashion de l'Eté 2016!
Et je ne dit pas çà parce-que le rouge est ma couleur préférée..
Je ne dit pas çà parce-que le rouge c'est l'amour et la passion, la colère et le sang...
Non!
Malgré le fait que le rouge soit ma couleur préférée depuis que je suis toute petite,
J'ai très peut de vêtements écarlates au sein de ma garde-robe, pas parce-que je ne veut pas porter cette couleur, mais tout simplement parce-que en magasin au niveau des vêtements de couleurs rouges le choix était jusqu'à il y a quelques temps très limités et je ne trouvais jamais une perle digne de ce nom dans ce coloris alors je passais mon chemin...

Sauf que depuis quelques temps cette couleur pourtant absente des cintres d'habitude est en train de faire une jolie apparition dans les allées de plusieurs magasins que je fréquente et du coup ces temps-ci j'ai achetée à mon grand plaisir plusieurs vêtements rouges.
Voilà pourquoi je me suis dit que pourquoi pas cette couleur si connotée si crainte ne pourrait-elle pas être la couleur fashion de cette été, la couleur des vacances, de la plage et des amourettes d'été, des maillots de bains et des tongs.
Je tenais absolument à partager cette réflexion avec vous j'en ai parlée il n'ya pas très longtemps avec une de mes amies qui se plaignait comme moi de ne pas voir eu assez de RED dans les rayons ces dernières années et qui à présent s'en donne à cœur joie comme moi.

Mais comme toutes les couleurs flashy le RED est à porter avec modération et avec sophistication pour ne pas ressembler à une fraise géante dans la ville.
Voici quelques articles que j'ai trouvée ici et là pour ajouter une touche de rouge à votre garde robes dans vos looks si ce n'est pas déjà le cas!

Let's get started:

Mettons le temps d'une saison la robe noire de côté en tentant la petite robe rouge super mimi  de chez Bershka que vous pouvez vous procurer ici 


Pour toutes celles qui n'aiment pas les robes je vous propose l'alternative combinaison toujours de chez Bershka que vous pouvez vous procurer ici


En ce moment je craque pour les bodies je m'en suis procurée deux!

Celui-ci à Zara que vous pourrez acheter ici


Et celui-ci a Bershka que vous trouverez ici


En ce moment les sandales à brides ont le vent en poupe et moi j'adore!
D'ailleurs je me suis procurée cette paire en noir chez newlook et je compte aller la prendre en rouge également vous pouvez vous la procurez ici


et j'ai également craquée sur cette paire que vous pouvez vous procurer ici



So mes bénés j'espère que ma petite sélection écarlate vous a plût et vous a donné envie vous aussi de succomber à la tentation RED.
N'hésitez pas à me le dire dans les commentaires et aussi à me conseiller les petites choses écarlates sur lesquelles vous avez déjà craquée!
Comme d'habitude ont se quittent en musique avec Aye de Davido j'adore!
N'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram (That_bantu_lady)

Bisous sucrés
Love, Euloria.




16 mai 2016

OOTD #45 Back in time!


Mboté mes bénés!
J'espère que vous allez bien!
Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter un outfit çà faisait longtemps!
 L'un de mes looks de la semaine  dernière plus précisément celui de mercredi dernier
(Honte à Moi mais je suis tellement prise par mes révisions que je n'ai pas le temps d'écrire autant d'articles que je voudrais mais je vais vite y remédier).

So, mes bénés revenons en à nos moutons, j'ai décidée d'intituler cet outfit "back in time" car je ne sais pas trop si c'est l'imprimé Vichy de la jupe ou tout simplement sa forme évasée mais en la portant  je me suis sentie plongée dans la mode des 60's!
En ce moment je suis vraiment attirée par ces inspirations venues d'une autre époque les robes coupes droites, les cols Claudine, les imprimés neutres...

Après je pense que c'est la mode en général qui à cette influence sur moi puisque en ce moment l'expression rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme" prend tout son sens
(j'ai réussit à placer la loi de Lavoisier dans un article de mode...ce n'es plus de la vulgarisation scientifique là...j'ai violentée la science...eh dieu académie des sciences il ne faut pas me tuer oh).

En effet les "nouvelles" tendances 2016 quand on y pense ne sont que du recyclage et du déjà vu d'une autre époque que l'on réadapte à la notre, l'an dernier les 90's ont eu le vent en poupe avec le retour des crop top des mom jeans et bodys et ces temps ci quand je flâne dans les magasins notamment chez Zara et Newlook je commence à voir pulluler ici et là des références à la mode preppy "bon chic bon genre"des 60's ce qui n'est pas pour me déplaire.

So, pour surfer sur cette tendance que j'affectionne j'ai craquée sur cette jupe que j'ai trouvée tellement mignonne je l'ai eu chez Newlook je l'ai associée à mon crop top aux manches dénudées que j'avais shoppée sur Sheinside que je vous avais déjà présentée il y a quelques temps.
J'ai été plutôt satisfaite de l'assemblage que j'ai portée avec une paire de cut out boots que j'avais shoppée dans une boutique de la rue St Denis à Châtelet. 

So trêve de palabres mes bénés je vous laisse le look en image et comme d'habitude ont se séparent en musique avec "Right here" de SWV on adore!
N'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram (That_bantu_lady) et à me laisser un petit commentaire si ce look vous a plût ou vous a donné envie de succomber à la tentation 60's!

Bisous sucrés!
Love, Euloria








Crop top: Sheinside
Jupe: Newlook
Cut Out Boots: Boutique Indépendante




2 mai 2016

Bantutalk #4 SEYDOU KEITA au Grand Palais




Mboté mes bénés!
J'espère que vous allez bien moi çà va super!
Je vous retrouve aujourd'hui pour un Bantutalk un peu spécial puisque  je vais vous présenter une exposition à laquelle je suis partie au cours de la semaine qui m'a énormément touchée.

En effet en ce moment à Paris le Grand Palais consacre une exposition au photographe malien Seydou Keïta jusqu'au mois de juillet .

Né à Bamako en 1921 et mort à Paris en 2001, Seydou Keïta est reconnu comme l'un des pères de la photographie africaine mais également comme l'un des plus grand photographes du 20ème siècle.
C'est pourtant par hasard qu'il se lance dans la photographie grâce à son oncle qui lui offre un appareil photo.
Autodidacte dès la fin des années 40 il se lance dans l'art du portrait en ouvrant son propre studio.
Très vite il se crée une belle réputation et le monde afflue du mali et de toute l'Afrique de l'Ouest dans le studio de cet artisan atypique qui ne prend qu'une seule photo, une seule prise de vue par personne.....mais quelle prise de vue!
Un style net et épuré Seydou Keïta sait capturer l'instant et les sentiments, lui même décrira son talent inné dans une interview :
"La bonne position, je ne me trompais jamais pour la trouver. Le visage à peine tourné, le regard vraiment important, l’emplacement des mains... J’étais capable d’embellir quelqu’un. A la fin, la photo était très belle. C’est à cause de ça que je dis que c’est de l’Art."
Et c'est exactement ce que me suis dit en voyant chacune des photos, chacune si belle à sa manière bien qu'ayant déjà vue des photos de Seydou Keïta avant de me rendre à l'exposition j'ignorais complètement qu'il ne capturait de tels instant qu'en une seule fois, en une seule et unique prise de vue je trouve çà vraiment remarquable (moi qui suis capable de faire des dizaines de selfies à la minute et d'en réussir qu'un seul correctement je me suis sentie ridicule...les jeunes d'aujourd'hui vraiment nous sommes perdus quoi)!

Les photos de Seydou Keïta ont de magique cette simplicité qui se dégage de chacune d'elles, bien sûr le décor est travaillé si le monde se presse dans son studio le monde se presse dans ses plus beaux atours, Seydou Keïta nous sert le Mali à l'aube de l'indépendance dans sa tradition qui se retrouve dans les vêtements des femmes dans les décors de pagnes...mais nous montre également le joug colonial et les empreintes laissés par celui-ci les nouveaux comportements vestimentaires de ceux que ont appelaient à l'époque "les évolués" travaillant pour l'administration coloniale.
Après la décolonisation Seydou Keïta devient le photographe officiel du gouvernement malien.
Ainsi à travers son œuvre se retrouve trois pans de l'histoire du Mali mais également de l'histoire de l'Afrique.
La tradition en résistance du joug colonial, les traces qu'a laissé celui-ci sur nos peuples, le temps des Indépendance et l'ère d'après.
Ces photographies ne jouent ni avec le temps, ni avec les sentiments.
Et je pense que l'une des raisons qui pourrait expliquer cette franchise artistique mais également le fait que l'œuvre de Seydou Keïta n'a été reconnue que très tardivement c'est sans doute pour ma part dût au fait qu'il se considérait avant tout comme un artisan et non comme un artiste, la photographie était avant tout un gagne-pain et ce choix de la prise unique n'était nullement née d'une fantaisie quelconque mais bien une conséquence résultant des raisons économiques.
Des raisons économiques qui ont fait naître des photos "vraies" des instants figés seuls et unique sans précédent et sans suite, une capture du moment présent
Une fois de plus je trouve que l'œuvre de ce photographe est remarquable autant dans son esthétique que dans sa chronologie.

Pour moi cette exposition est juste un must to see!
Autant pour la beauté de l'œuvre que pour saluer ce photographe qui est le premier photographe africain à être exposé au Grand Palais vous savez mon humour acerbe pourrait me conduire a dire "rendez-vous y juste pour soutenir notre grand-père et montrer à tous ces étriqués d'esprit que les noirs aussi s'intéressent à l'art".
Mais non je vous invite vivement à allez voir cette oeuvre car pour une fois une exposition met l'Afrique à l'honneur sous l'angle d'un œil africain!
je me suis souvent sentie blessée en allant voir certaines expositions notamment sur la colonisation ou je me rendais compte que l'image donnée des africains, des noirs était tellement étriquée, limitée et réductrice ce point de vue ethnologique à la limite entre le négrophobe et le négrophile m'a souvent donné la nausée.
Et là je me retrouve enfin dans une exposition ou celui qui me montre est comme moi et c'est çà et c'est vrai et cohérent et c'est vraiment une bouffée d'air frais.
Je ne dit pas çà juste pour inciter les noirs et les africains à aller voir cette exposition.
Mais pour inciter ceux qui veulent tout simplement voir l'Afrique sous un angle différent, un angle qu'on ne vous montre pas ou plutôt un angle que la majorité des artistes ne captent pas.
Mais un angle qui est pourtant la réalité, le vrai.

So, mes bénés!
J'espère que cet article vous as plus et vous appris pleins de choses et surtout vous as incités à vous rendre à cette exposition MAGIQUE!
N'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram (that_bantu_lady)
Je vous laisse avec quelques clichés et comme d'habitude ont se quittent en musique avec un autre monument africain, notre défunt Papa Wemba dans saisai!

Bisous sucrés!
Love, Euloria.