17 juillet 2015

OOTD #22: African Creature

Mboté habitants de la planète terre, mboté à vous membres de la blogosphère enfin mboté à vous qui par maladresse où par un lointain réflexe venez d’atterrir sur ce blog, il y a des lustres que je n'ai pas mis les pieds ici, près de trois mois que j'ai désertée ce petit cocon ou je livrait mes looks et mes réflexions, le manque d'envie, le manque de temps, la paresse la fuite d'inspiration, oui j'ai déserté tout simplement. J'ai sans doute perdue de fidèles lecteurs, sans doute disparus pour toujours mais la vie est ainsi faite et la vie continue sans se soucier du pourquoi ni du comment. 

J'ai désertée cet endroit qui jadis s'appelait Beebenemodel, mais qui aujourd'hui à l'aube du changement à décidé de se refaire un nom. Oui, j'ai été comme frappée par une illumination lorsque j'ai vue aussi hébétée que vous autres le changement de Bruce en Caitlyn Jenner, le changement permanent de choses qui jadis me paraissaient immuables, le changement dans ma vie et tout simplement éclairée par une voix, peut-être celle de la raison j'ai décidée de changer le nom de ce blog qui m'a vue grandir depuis trois ans déjà. Me voilà a présent coincée entre deux âges en transition , plus tout à fait enfant mais pas encore femme, je suis sur le pont et j'ai trouvée que c'était le bon moment.

Depuis toujours, depuis les premiers articles j'ai manifestée mon attachement à l'Afrique, cet attachement qui a même été l'une des raisons de la création de ce blog, un attachement à mes origines, ce pays dont je parle à chaque fois le Congo, un attachement à mon histoire à ma culture, un attachement à mon reflet dans le miroir à ma peau à cette histoire qui aujourd'hui la rend si particulière détestée, puis sublimée, torturée puis restituée j'ai toujours manifestée cet attachement au noir. Beebenemodel, c'était l'heure où l'esprit juvénile torturé je me posait mille et unes questions sur ma condition, questionnait l'histoire, le pourquoi du comment, tiraillée entre la haine et la pitié.    
               
Bantupolis, c'est l'heure, où je sais qui je suis, je sait ce que je veut et ce que je ne veut surtout pas. Voilà pourquoi je tenais tellement à changer de nom car entre mon tout premier article il y a trois ans et ce que j'écris maintenant, il y a un contraste si fort, un état d'esprit tellement différent que je me devais de marquer cette coupure clairement. A quoi bon supprimer ce blog, et en refaire un autre, je suis nostalgique du passé et je trouve qu'il est nécessaire d'y jeter un œil pour s’assurer que l'on garde le cap dans la bonne direction.
So, mes bénés, pour inaugurer cette nouvelle page de ma vie de blogueuse intérimaire (ont se sait oh)

Je revient avec une tenue qui s'appelle African Creature composée d'une jupe drapée d'un crop top et d'une pochette et de bracelets, petits détails en wax qui pour moi font toute la différence. J'espère que ce look va vous plaire, j'espère que le nouveau visage et la nouvelle identité du blog vous plaît et je vous embrasse chaleureusement dans l'espoir de tous vous retrouver.

Bisous sucrés,Love, Euloria.



Crop top: New Look
Jupe: Petite boutique
Slip on: Asos
Pochette/ Bracelets: Guinée

Et bien sur, on ne change pas les bonnes habitudes, ont se quittent en musique avec cette bombe.
                                                                
                                     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire