2 décembre 2012

LE SYNDROME IDENTITAIRE! (BEYONCE COULIBALY...)


Beyoncé Coulibaly, Rihannon et autres attaques de l'homme noir contre sa congénère.


Mboté mes bénés! Hope you are fine!

So, today nous allons parler de ce fléau qui décrédibilise la femme noire devant la terre entière!
Non pas que je cautionne, le tchocko, les tissages de Nicki Minaj, Le  latex de Rihanna et le maquillage de Lady gaga tout ça superposé sur le pauvre corps d'une jeune fille noire, perdue, en quête de personnalité, déracinée (la plupart ne savent pas qui est Thomas Sankara) et qui essaient de s'identifier aux "BITCH" Du Hip Hop US pensant améliorer leur image et leur notoriété (Facebook, lycée). 



Non pas que je cautionne, leurs "Tchip" vulgaire et leurs bruits incessants dans les transports en commun, où la honte m'envahit sans cesse et que je me met à prier tout au fond de mon coeur le bon Dieu de les anéantir en essayant de préserver ma dignité devant les regards inquisiteurs des personnes nés sans mélanine. 
Non pas que je cautionne, d'être souvent associée à l'un de ces spécimens lorsque nos têtes sont ornées de mèches qui nous ont coûtés la peau des fesses, et même 4h de douleurs posées sur les fesses en questions.
Non pas que je cautionne, la vulgarité et l’agressivité qui émane de ces créatures et qui fait beaucoup d'ombre aux autres membres de l'espèce, beaucoup plus intelligentes et sympathiques, et qui se retrouve plongées dans le même beurre que ces arriérées. 

Une niafou au top de sa Niafoulogie
Non! Je ne cautionne pas toutes ces erreurs capillaires.                                                                 
Non! Je ne cautionne pas ces accidents vestimentaires.                                                                
Non! Je ne cautionne pas ces machines à "Tchip".                                                                            Et non! Je ne cautionne pas ces comportements obscènes et outrageux.


Mais ce que je cautionne encore moins, c'est la dénonciation faite d'une manière aussi insultante de ces comportements rabaissants pour la "race" noire. 
Oui, je suis d'accord, il fallait les dénoncer, leur coller un procès et les bannir de la communauté, leur montrer le droit chemin, mais fallait-il le faire à travers une chanson qui stigmatise autant/toutes les femmes noires. Je n'ai rien à voir avec cette portion insignifiante, mais j'ai été touché par les mots de Mokobé, et puis Coulibaly est un nom tellement répandu en Afrique de l'ouest je suis congolaise, mais j'en connais des "coulibaly", qui n'en connais pas, celles que je connais n'ont rien à voir avec ces déchets de la société, alors pourquoi utiliser un nom de famille aussi fédérateur. 


J'en suis sûre qu'il y aurait eu un autre moyen de calmer ses filles sans qu'il nous plante ce couteau dans le dos. C'est vrai moi j'appelle çelà assassiner sa race alors que celle-ci est déjà entrain d'agoniser. Je n'ai jamais entendu d'artistes arabes écrire des chansons spécialement sur les beurettes qui sont les cousines directes de nos chères niafous, je n'ai même pas entendue d'artistes blancs en écrire pour leur michetonneuses.                                                                         En tout cas si Mokobé lui à eu le temps d'en écrire deux d'affilée c'est que vraiment l'inspiration est au point mort pour lui quoi! Il a qu'à venir me demander je lui en écrirait des chansons sur tous ces "vendus" qui rabaissent leur race en oubliant qui les a mis au monde pfff (leur mère auraient dût s'abstenir) 9 mois de souffrance pour un enfant qui t'assassine sur la scène internationale bon ok... sur la scène francophone, soyons réaliste Mokobé n'est pas MJ)!
L'affaire Beyoncé Coulibaly a créé un taulé dans la conscience noire-africaine, et on pensait que celà s'arrêterait et ne recommencerais plus. Les "Beyoncé coulibaly" reviendrait à leur forme originelle et seraient donc de nouveau des "Aminata Coulibaly". Mokobé ne relançerait point le débat et referait l'apologie de l'Afrique et ses vraies valeurs.
Mais non....

Les Beyoncé Coulibaly sont encore là, elles sont installées (On ne peut plus les déloger, seul Dieu peut les juger).                                         
Mokobé à lançé une nouvelle bombe (Rihannon), désespérant.


So, mes bénés je vous fait pleins de bisous sucrés!!!!
Love, Euloria aka Lovelybene!
 On se quittent avec la vidéo du scandale!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire